Le leasing, nouvelle manière de financer un bien

Le leasing est une technique de financement et d’amortissement fiscal aussi appelée crédit-bail, importée des Etats-Unis et a pris une place en France après la deuxième guerre mondiale. C’est un moyen de financement des investissements destinés surtout aux entreprises ou aux acquisitions onéreuses quelques soient leur statut juridique. Le leasing peut être considéré comme une location, une vente ou un crédit assorti d’une promesse de vente et peut concerner un matériel ou des biens immobiliers.

En quoi consiste le leasing ?

leasing.jpg

Le principe du leasing est basé sur le fait que l’entreprise ou un particulier formule une demande suivant leur besoin auprès de la société de leasing ou crédit-bail qui va acheter le bien afin qu’il le loue à l’entreprise avec des loyers ou des redevances pendant une durée déterminée. L’entreprise n’est pas encore bénéficiaire  du bien financé jusqu’à ce qu’elle ait levé l’option d’achat.
Apparue en 1960, cette technique de financement dite leasing ou crédit-bail est un moyen pour les entreprises d’acquérir des biens coûteux sans leur moindre apport et ça va leur permettre d’éviter les difficultés de trésorerie favorisées par la TVA et l’endettement. La seule condition est de garder le bien intact en le maintenant dans un état correct durant toute la période du contrat et de verser les loyers à date fixe.

Les trois types de contrat de leasing

les-trois-types-de-contrat-de-leasing.jpg

Sachant que le leasing est une sous-traitance pour l’achat de biens à un taux d’intérêt fixe, il s’avère nécessaire de connaître les trois types de contrat de leasing : il y a le contrat de vente classique qui se fait entre le fournisseur et le crédit bailleur, le contrat de crédit-bail qui se passe entre le crédit bailleur et le crédit preneur avec un louage de bien et une promesse unilatérale de vente, et enfin le contrat de louage assorti d’une promesse d’achat.